Les alternatives aux bouteilles d’eau

Depuis que je m’intéresse à une réduction de mes déchets, je n’ai pas trouvé de solutions pour éviter d’acheter des bouteilles d’eau.

Dans mon ancien logement, je buvais l’eau du robinet, elle était de très bonne qualité. Malheureusement en ayant déménagé à la campagne, on a pu découvrir les joies des pesticides dans notre eau. À la limite du seuil toléré, je préfère utiliser de l’eau en bouteille (même pour le thé).

En jetant un œil sur la carte interactive de la qualité de l’eau on se rend compte que beaucoup de personnes sont confrontées à la même problématique. Les récentes études montrent incontestablement que l’eau que l’on consomme régulièrement, au robinet, et même en bouteille n’est pas aussi bonne que ce que l’on croit.

Moins de 7% des bouteilles en plastique achetées sont collectées et transformées en de nouvelles bouteilles .

Que de plastiques utilisés ! En moyenne nous (= ma petite famille) consommons 6 packs de 6 bouteilles d’eau par mois, je vous laisse calculer le nombre de déchets plastiques que cela engendre. Et si on multiplie par 12, cela donne 432 bouteilles plastiques par an. Quelle catastrophe écologique !
Oh je sais ce que l’on va me répondre ! Mais il s’agit de plastique qui est recyclé. Que nenni, que nenni ! Actuellement en France, comme dans d’autres pays (je vous rassure), nous n’avons pas les moyens techniques et financiers pour traiter convenablement nos déchets, on préfère les oublier à l’autre bout de la planète (rappelez-vous du scandale du plastique en Malaisie).

Mais je ne suis pas prêt à réduire mes déchets si cela peut avoir un impact sur ma santé. Boire de l’eau riche en pesticides et en substances chimiques en tout genre, NON MERCI !

J’ai cherché plusieurs solutions pour filtrer l’eau du robinet. Tout ce que j’ai trouvé laissait passer les pesticides.
Lors d’une de mes nombreuses recherches sur internet, j’ai étudié une installation avec des cartouches à changer tous les 6 mois. Petit inconvénient : le coût d’achat et d’entretien ainsi que la place utilisée (ayant une petite maison).

C’est lors d’un reportage sur les Tiny Houses que j’ai découvert un système révolutionnaire. Il s’agit d’un filtre à eau permettant de filtrer n’importe quelle eau. Ce système permet de filtrer tous les particules (pesticides, chlore, résidus de plomb, …). Il s’agit du filtre à eau Berkey qui utilise des filtres à gravité (Tout le processus de filtration est réalisé avec la seule force de la gravité, d’où l’appellation de filtre à gravité !)

Le filtre Berkey est en inox. Il a une apparence élégante et sobre. Sa capacité s’adapte selon la taille de la réserve choisie et le nombre de filtres installés.

Les filtres Berkey ont été inventés pour l’armée anglaise. Les soldats, en mission, pouvaient récupérer l’eau croupie pour la boire. Au fur et à mesure des améliorations, ces filtres à gravité devinrent largement utilisés à travers le monde y compris par des organisations telles que l’UNICEF, la Croix-Rouge et les Nations-Unies.  Les ONG et les associations humanitaires utilisent ces filtres dans des régions du monde où l’eau n’est pas potable.

Les purificateurs d’eau Berkey dépassent toute les normes de l’industrie des filtres à eau et atteignent les 99,99% pour l’élimination des bactéries pathogènes.

Aucun autre dispositif de filtration ou d’épuration d’eau dans le monde n’égale cette prestation.

Le filtre à Eau Berkey est connu pour sa performance et sa garantie. D’une durée de vie de 10 ans, les cartouches permettent de filtrer 11 350 litres d’eau chacune. Un modèle de base est équipé de 2 cartouches soit une capacité de 22 700 litres, ce qui équivaut à plus de 11 ans de filtration. Terminé la corvée des packs d’eau, de sortir la poubelle de tri toutes les semaines, de dépenser de l’argent dans du jetable.

Plusieurs vidéos témoignent de son efficacité. Certains utilisent cette filtration pour boire l’eau de source ou de pluie (je vous rassure je n’en suis pas encore à ce stade !). Cette solution permet d’accéder à une autonomie de consommation de l’eau. Elle n’utilise pas d’électricité, elle est transportable et peut être utilisée dans diverses situation (camping, mobil-home, Tiny House, …)

J’essaye actuellement de convaincre ma petite moitié d’acquérir cet objet essentiel. Seul petit hic le prix : autour de 300 euros. Il s’agit d’un investissement sur le long terme.

Voici une vidéo qui présente le filtre Berkey de ma ferme autonome.

Si vous aimez cet article, partagez-le.

Pensez à vous abonner pour être informé des futurs articles.

Emmanuel pour LJDY

4 réflexions sur « Les alternatives aux bouteilles d’eau »

  1. J’ai aussi entendu beaucoup de bien du Berkey, mais très cher en effet… Ici on boit l’eau du robinet, d’après ta carte pas de souci de pesticides mais du fluor en trop grande quantité (l’eau est donc déconseillée aux enfants).

  2. Bonjour,
    Très bien de mettre en avant le filtre berkey, il existe également d’autres filtres à gravité très performants comme l’ecofiltro issu d’une entreprise guatemalienne, et plus localement le safewatercube qui est une fontaine de potabilisation mécanique d’avantage réservée aux collectivitées n’ayant pas accès à une eau potable (ferme du fresne 44)
    Bien à vous,
    Ahi
    https://www.instagram.com/ahi_0_o

    1. Bonjour,
      J’ai pu tester la Berkey et je n’en suis pas déçu. J’ai appris par la suite que de nombreux filtres existaient. En avez-vous déjà essayé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *